A DAY IN THE LIFE OF… MARC KEFFORD

À quoi ressemble une journée typique dans la vie d’un responsable du développement urbain et de la régénération (et membre du conseil d’administration de la Lovinklaan) ?

Je suis un peu un lève-tôt et maintenant que nous venons de sortir de l’isolement de Sydney, j’ai l’habitude de commencer la journée par de la boxe ou un entraînement à la salle de sport, puis de rentrer à la maison pour prendre le petit-déjeuner avec la famille – ce qui peut sembler serein mais qui est invariablement tout le contraire !

De temps en temps, j’ai des appels matinaux liés à la Lovinklaan, que ce soit avec le conseil d’administration ou l’équipe des racines d’Arcadis, puis je commence ma journée de travail en dirigeant l’équipe de développement urbain à Sydney. Mon rôle consiste principalement en un mélange d’opérations, de personnes, de livraison de projets et de clients, de sorte que mon agenda est constamment rempli. Ce que j’aime vraiment dans mon travail, c’est la diversité des tâches qui se succèdent au cours de la journée. Une fois la journée de travail terminée, j’aime profiter des douces soirées de Sydney avec mes deux enfants (Edie et Louie) dans le parc ou à la plage. Une fois qu’ils sont bordés dans leur lit, je règle normalement les derniers détails de la journée et c’est aussi à ce moment-là que la plupart des réunions du conseil d’administration ont lieu. Les réunions se terminent parfois plus tard que je ne devrais normalement me coucher en raison du décalage horaire, et il est difficile de se déconnecter, alors je me détends en regardant les matchs de football de l’EPL et, de temps en temps, en pratiquant la pleine conscience lorsque j’ai la tête qui tourne.

Comment appliquez-vous l’expertise que vous avez acquise chez Arcadis à votre rôle de membre du conseil d’administration de Lovinklaan (ou vice versa) ?

Au cours de mes 19 années de carrière chez Arcadis, j’ai eu la chance de travailler dans plusieurs régions et de diriger et travailler avec de nombreuses personnes d’origines et de cultures différentes. Grâce à cette expérience, je peux apporter au Conseil une perspective unique sur les Arcadiens. Inversement, le contexte mondial que j’ai acquis au sein du Conseil de la Lovinklaan offre une perspective plus large à mon rôle chez Arcadis.

C’est votre première année en tant que membre du conseil d’administration… quels sont les défis que vous avez dû relever jusqu’à présent ?

Le plus grand défi de ma première année au Conseil d’administration a sans aucun doute été l’environnement virtuel dans lequel nous avons dû opérer, en raison des restrictions du COVID. Je n’ai encore rencontré aucun de mes collègues membres du conseil d’administration en personne. Bien que nous ayons passé près d’un an à apprendre à nous connaître virtuellement, et que nous y ayons consacré des efforts supplémentaires, le temps passé face à face permettrait sans aucun doute d’établir des liens plus profonds. Plus nous nous comprenons, plus nous sommes efficaces et performants, comme la plupart des équipes. Je suis donc extrêmement enthousiaste à l’idée que nous puissions nous rencontrer dans les mois à venir.

Comment restez-vous motivé ?

Je suis très sensible à la façon dont les choses peuvent être faites mieux ou différemment, à l’amélioration constante, et je cherche toujours des moyens d’y parvenir, ce qui me fait avancer. De plus, l’objectif d’Arcadis de « maximiser votre impact » résonne en moi, car chaque jour, je me mets au défi d’accroître mon influence positive sur ceux qui m’entourent et j’espère les inspirer à faire de même.

Quel est votre meilleur conseil pour travailler à domicile ?

Investissez dans un bureau réglable ! J’en ai acheté un au début de notre première fermeture de COVID et je n’ai pas regretté la flexibilité qu’il procure. La mobilité est essentielle pour notre corps et ajuster votre position de travail tout au long de la journée vous rapportera des dividendes à court et à long terme.

Quelles sont vos ambitions pour la Lovinklaan à l’avenir ?

Continuer à augmenter le niveau de sensibilisation autour des programmes de la Lovinklaan. J’espère qu’un plus grand nombre de nos responsables hiérarchiques seront armés d’informations sur nos programmes et pourront en promouvoir les avantages auprès de nos collaborateurs. Les programmes constituent un véritable facteur de différenciation pour Arcadians, qui peut profiter à la fois à nos collaborateurs et à l’entreprise.

Aller au contenu principal
Close